Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Présidentielles 2022 : l’alternance politique avec Z

Le monde a changé...

18 Décembre 2021, 15:55pm

Publié par Giordano Eturo

 
Ils vont et viennent en meute sur les plateaux télé
Vous expliquer, Monsieur, que le monde a changé,
Qu’il n’est que mouvement, super mobilité,
Et que doit triompher la flexibilité.
 
Journalistes ou artistes, et aussi politiques,
S’adonnent en chanson à la même rhétorique
Qui est de répéter, en braves catéchistes,
Que toute différence fait de vous un fasciste.
 
Ils vivent aujourd’hui et un peu pour demain
Détestant le passé, obscur et assassin.
Le monde est un village, une plage en réseau
Et les nations bientôt rejoindront leur tombeau.
 
En bons déracinés, vous les verrez souvent
Aimer la charité, surtout télévisée,
Refusant toutefois d’acquitter fiscalement
Les citoyens efforts de la fraternité.
 
Vous les verrez encore prôner la tolérance,
Le respect voire l’amour de toutes les différences,
Sans jamais afficher la moindre préférence,
De peur d’être jugés pour leur impertinence.
 
Voyez comme ils nous chantent, matin, après-midi,
L’Europe qui s’élargit, qui gobe la Turquie
Nous évitant ainsi l’imbécile prophétie
Qui veut qu’être soi-même vous conduise au conflit.
 
Partout ils s’enthousiasment d’une Europe réunie,
Mais se refusent, bien sûr, à y voir une patrie.
Elle n’est que le prétexte de leur folle ambition,
Qui est d’unir des Hommes sans bâtir une Nation.
 
La gouvernance mondiale et la régulation,
Ce sont là quelques mots issus de leur jargon.
Quant aux aspirations des peuples et des nations,
Ce ne sont que populisme, mensonges et trahisons.
 
Le commerce et le droit sont leur programme de paix.
Et la démocratie, toujours surprenante,
Bientôt leur apparaît gênante ou agaçante
Et il faut bien alors contourner ses effets.
 
Leurs échecs répétés, loin de les ennuyer,
Renforcent leur volonté et bientôt sans ciller,
Vous les voyez alors faire œuvre pédagogique,
Fustigeant les refus, stériles, démagogiques.
 
Des extrêmes qui montent, ils savent s’offusquer,
Affectent de trembler et puis de résister,
Sans jamais toutefois se demander pourquoi.
 
Alors ils se font roi
De la langue de bois.
 
Dénoncer les profits, c’est oublier ainsi,
Qu’ils utilisent en fait le monde à leur profit.
Par-delà les espaces, ils se jouent des contraintes
Et font du politique
Une longue et vaine plainte.
 
Et font du politique,
Une longue et vaine plainte.
Commenter cet article